Val-de-Reuil (16)
Stratégie territoriale
2019-01-21T15:33:32+01:00

Description du projet

Val-de-Reuil (16)

Renaissance et résilience

Val-de-Reuil, la dernière des villes nouvelles française, issue de ce rêve fou d’une modernité sans fin, est née en plein séisme industriel, économique et social.

Alors que notre monde change sans que nous ne sachions plus très bien où il va, cette ville, victime de la désindustrialisation massive de la vallée de la Seine, a vu deux décennies de dérive en grande pauvreté puis une autre de réparation de son centre urbain (projet ANRU), et doit aujourd’hui, après avoir beaucoup souffert donc, trouver les chemins de la résilience puis celui de la transition vers la réalisation d’un projet durable.

Dans l’Arc Ouest du Grand Paris, à proximité de Rouen, il existe donc un projet de réconciliation avec soi-même, ses voisins et son environnement, dans un souci d’économie solidaire et durable, qui associerait préservation des identités locales urbaines et architecturales au sein d’un ensemble qui s’appellerait une ville : Val-de-Reuil.

Notre première mission, soutenue par l’ANRU, a consisté à réparer le germe de ville comprenant logements, espaces publics, dalle et équipements créés trente ans plus tôt par Gérard Thurnauer et l’atelier de Montrouge. Cette requalification urbaine revitalise l’ensemble de la ville et autorise l’implantation d’entreprises de pointe idéalement situées en sortie de l’axe autoroutier. Dix ans plus tard, alors que les travaux de réparation s’achèvent, Val-de-Reuil prend conscience du fonctionnement divisé de son aire urbaine.

Notre mission de plan stratégique refonde alors une nouvelle vision de la ville pour faire vivre ensemble les trois villes – économique, résidentielle et loisir – chacune valorisée par un ré-ancrage à la géographie qualitative environnante. Les quartiers se recomposent autour d’un espace public majeur, de type rambla, vecteur d’animation et de solidarités urbaines entre les coteaux boisés et les espaces en eau (Eure, lacs, Seine).

Définir le devenir du territoire dans une logique de durabilité et d’ancrage aux atouts naturels, économiques et sociaux existants

Programme : Mission d’urbaniste conseil pour une étude de cohérence dans le cadre du renouvellement urbain – Suivi et stratégie territoriale
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Val-de-Reuil
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires
Calendrier : Étude de 2003 à 2013
Superficie : 260 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Concours gagné
Réhabilitation des 133 logements de la résidence Pranard à Villeurbanne

Par |03/05/2020|

Est Métropole Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de 133 logements sociaux de la résidence Pranard à Villeurbanne.

Ce projet est intégré au Programme d’investissements d’avenir ≪Villes et territoires durables ≫ de l’ANRU, action ≪ Ville durable et solidaire, excellence environnementale du renouvellement urbain ≫ et vise à réduire l’impact de la pollution de l’air extérieur sur les habitants.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Franck Boutté consultants (conception et ingénierie environnementale), Alhyange (acoustique) et Monokrom (BIM Manager).

Concours gagné
Réhabilitation des 180 logements des tours 10 et 12 du quartier de Maurepas à Rennes

Par |25/02/2020|

Archipel Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation des 180 logements sociaux des tours 10 et 12 situées allée de Brno dans le quartier Maurepas à Rennes.

Le projet prévoit la rénovation des tours afin de répondre aux attentes des locataires, tout en développant une nouvelle offre pour réintroduire de la mixité, destinée à de nouveaux résidents (accession aidée et locatif intermédiaire). La création de locaux communs partagés visera à construire du lien social et de bonnes relations entre les habitants actuels et futurs.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Alhyange (acoustique), Oméga alliance (désamiantage et MOE d’exécution) et Cesur (maîtrise d’œuvre sociale et concertation habitants).

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier