Gond-Pontouvre (16) – ZAC Rochine
Architecte en chef de la ZAC
2019-01-21T15:32:55+02:00

Description du projet

Gond-Pontouvre (16) – ZAC Rochine

Un éco-quartier dans le Grand Angoulême

En première couronne de la banlieue d’Angoulême, Gond-Pontouvre comprend dans son tissu post agricole et maraîcher en lanières, des zones d’activité en friche, entre rues aux maisons de ville calcaire et lotissements pavillonnaires, particulièrement en bordure des anciennes emprises ferrées qui vont de la gare à la Charente. Le site Rochine est issu de cette histoire foncière angoumoisine, qui par sa proximité immédiate de la gare d’Angoulême, peut prétendre à l’urbanisation douce, alors que les agglomérations moyennes connaissent crise démographique, détente immobilière et resserrement territorial.

Par sa localisation, le projet se pose en alternative au mitage périurbain qui semblait jusqu’ici inéluctable et infini. Par sa proximité des services et des transports publics, les habitants du futur quartier Rochine peuvent se projeter dans une pratique urbaine au quotidien avec un usage restreint de la voiture. En complément, le programme de logements groupés offre une qualité de vie au regard du tout collectif qui semble référer à un projet de vie plus central, plus trépidant.

Après dépollution des terres, du fait d’une urbanisation douce à la densité moyenne insérée en zone déjà urbanisée, le quartier Rochine peut se prétendre éco-quartier : économie et frugalité de voirie et réseaux, gestion naturelle des eaux de pluies et faible impact de perméabilité. à ces qualités intrinsèques, l’éco-quartier complétera sa réussite par une ambition énergétique des bâtiments, de sorte que Gond-Pontouvre prenne sa part dans la transition du Grand Angoulême.

Mutation d’une friche industrielle reconvertie en écoquartier en bord de Charente

Programme : Architecte en chef de la ZAC Rochine
Maîtrise d’ouvrage : Territoires Charente
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – Frédéric Cuillier Conseils – Objectif ville – ECCTA
Calendrier : Étude de 2010 à 2015
Superficie : 9 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

École de Belleville – Journées d’études
Table ronde sur le thème « Patrimoine et renouvellement urbain »

Par |18/03/2019|

Dans le cadre des Journées d’étude organisées par l’École nationale supérieure d’architecture de Belleville sur le thème « Patrimoine et renouvellement urbain », Dominique Renaud a été invité à participer vendredi 15 mars à la table ronde « Des pratiques à partager ».

À travers la présentation de plusieurs opérations de l’agence RVA telles que la réhabilitation des Bleuets de Paul Bossard à Créteil ou celle des Tours Nuage d’Émile Aillaud à Nanterre, il s’agit de s’interroger sur les outils pour permettre de préserver la qualité patrimoniale d’une œuvre tout en engageant les nécessaires travaux de rénovation, de réhabilitation et de mise aux normes actuelles.

Voir le programme

France info
Entretien sur les Tours Nuage

Par |15/03/2019|

Un entretien avec France Info par lequel nous souhaitons pourfendre les fake news, apaiser les débats, expliquer les raisons et les moyens de notre projet.

  1. Pourquoi ne rien faire serait déraisonnable :
  • Une forte dégradation urbaine et sociale des Tours Nuages d’Emile Aillaud qui justifie un projet de renouvellement urbain avec l’ANRU,
  •  Un programme de concours d’architecture très précis « isolation thermique par l’extérieur et réinterprétation contemporaine des nuages du peintre Rieti » propose la requalification des 1600 logements avec les habitants in situ,
  •  La lente desquamation des tours est inéluctable, les aciers poussent, le béton éclate, la céramique d’époque tombe par plaques, et le phénomène s’accélère.
  1. En quoi notre projet répond aux questions posées :
  • Le métal permet la restitution fidèle de la géométrie complexe des courbes des fûts des tours; l’inox, stable, teinté dans la masse, offre une variété importante de couleurs, matité, matrices, de nature à faire vivre les 8 hectares de façades,
  • La forme des 8 000 fenêtres, toutes relevées par drone, sera respectée parfaitement dans leurs géométries et leurs matières, bien que passées en double vitrage pour le confort thermique des habitants et la baisse des charges,
  • L’œuvre de Rieti ne sera pas reproduite ni reconstituée « à la manière de », mais poursuivie de façon contemporaine, en lien avec la ministère de la Culture; c’est ainsi que les tours vont interagir avec leur environnement, ciel, sol, autres bâtiments, dans des reflets nuageux mouvants au gré de la grande mobilité du ciel et de la lumière franciliens.
Voir le projet

Objectif ville
Les « Tours Nuage » nouvelle génération débarquent

Par |15/03/2019|

Objectif ville n°25
Mars-Avril-Mai 2019
Dossier territoires : Nanterre, ville plurielle
« Les Tours Nuage nouvelle génération débarquent »
Auteur : Juliette Kinkela

Voir l’article en entier

Concours gagné
Réhabilitation du village olympique de Grenoble

Par |05/03/2019|

La Société dauphinoise de l’habitat a confié à l’agence RVA la réhabilitation de 629 logements du village olympique de Grenoble, initialement réalisé par Maurice Novarina entre 1967 et 1968 pour accueillir les Xè Jeux olympiques d’hiver.

L’équipe est composée de l’agence RVA architectes mandataires et paysagistes, associée à l’atelier d’architecture Paris et accompagnée par les bureaux d’études Synapse, Acceo et Sinaquanon.

Choisy – Rue du Docteur Roux – Chantier

Par |20/02/2019|

Le chantier de construction de 43 logements collectifs sociaux a commencé rue du Docteur Roux à Choisy-le-Roi (94).

Les voiles par passe sont terminés, c’est maintenant le début des longrines !

L’ensemble de l’opération sera livrée en 2020.

Voir le projet

Le Monde
A Nanterre, ciel d’orage sur les tours Nuage

Par |14/02/2019|

Le Monde n°23045
13 février 2019
« À Nanterre, ciel d’orage sur les tours Nuage »
Auteur : Grégoire Allix

Voir l’article en entier