Angoulême (16) – Basseau Grande Garenne
Étude de cohérence et de programmation urbaine
2019-10-08T12:25:54+02:00

Description du projet

Angoulême (16) – Basseau Grande Garenne

Penser et urbaniser le rétrécissement des villes modernes

La ligne des trains à grande vitesse est un accélérateur de tendances urbaines : le développement ou le rétrécissement des aires urbaines traversées par les LGV se trouvent accrus à l’occasion de la mise en service. Précisément, entre Paris et Bordeaux, la desserte prochaine d’Angoulême par la LGV sud-ouest va rapprocher les parisiens de la capitale de la bande dessinée, mais les angoumoisins se situeront demain en banlieue de la capitale aquitaine.

Ainsi posé, le choix stratégique de la Ville doit se faire à la fois en anticipant les risques de dévitalisation et en renforçant les atouts susceptibles de demeurer des vecteurs de développement économique ; on pense notamment à la cité de l’image. En toutes hypothèses, le constat que nous posons, fait de dévitalisation du centre-ville et de mitage péri-urbain, a conduit l’équipe à proposer une meilleure gestion territoriale pour agir sur ce double tropisme. Accroître la densité du centre de l’agglomération, le revitaliser et le rendre plus attractif représente la première action pour une ambitieuse rétention des énergies ainsi qu’un éventuel meilleur accueil de population sans doute acquise par la douceur angoumoisine et la cité de l’image.

Dans le même temps, il apparaît indispensable de stopper le gâchis territorial silencieux et continu qui s’opère via l’ouverture insensée de nouvelles urbanisations commerciales et d’habitat. Ce double mouvement de contention et de densification permettra l’optimisation des investissements publics en matière de transports en commun ainsi qu’une meilleure gestion de l’espace public et des équipements.

Pour enrayer son déclin et sa paupérisation, Angoulême doit se penser ville et se donner à voir comme telle et ainsi se rendre désirable grâce à ses atouts notamment patrimoniaux, ses aménités paysagères et climatiques.

Programmer la densification à long terme pour prévenir l’extension

Programmer des lieux d’intensité pour maintenir une identité valorisée

Programme : Étude urbaine pour la rénovation du quartier Basseau Grande Garenne ANRU puis étude de cohérence et de programmation urbaine
Maîtrise d’ouvrage : Ville d’Angoulême
Équipe : Agence RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – Francis Cuillier, FC Conseils, grand prix d’urbanisme – Objectif ville, urbanisme
commercial – ECCTA, BET hydraulique et VRD
Calendrier : Étude en 2011
Superficie : Centre historique et première couronne

Actualités et liens associés à ce projet

Bagnolet Malassis – Visite de la carrière de granit gris jaune à A Cañiza en Espagne

Par |06/10/2017|

Les paysagistes de l‘agence RVA se sont rendus en Espagne afin de visiter la carrière de granit dont sont extraites les pierres utilisées pour les espaces publics du quartier des Malassis à Bagnolet (93).

Ce granit gris jaune particulièrement résistant et adapté au trafic de la voirie n’en est pas moins très qualitatif sur les cheminements piétons de par la vibrance des coloris et son aspect légèrement micacé.

Bagnolet Malassis – Visite de la pépinière Lappen à Nettetal en Allemagne

Par |10/10/2017|

Les paysagistes de l‘agence RVA se sont rendus en Allemagne afin de visiter la pépinière Lappen et de réaliser le marquage des arbres prescrits sur un premier secteur du projet d’aménagement urbain des Malassis à Bagnolet (93).

Ce sont en tout une centaine d’arbres qui viendront prendre place sur les nouveaux squares Sampaix et du 8 mai, ainsi que sur la future place Sampaix, d’ici à la fin de l’année.

Nouveau projet
Architecte urbaniste conseil du quartier du Mont-Mesly à Créteil

Par |19/10/2017|

La ville de Créteil a confié à l’agence RVA, EPDC, IETI et FORS-Recherche sociale, la mission d’architecte urbaniste conseil pour accompagner le renouvellement urbain des 7 500 logements du quartier Haut du Mont-Mesly.

Le projet s’inscrit en continuité des actions déjà réalisées et devra définir les reconstructions de logement et d’équipement, les espaces publics, notamment autour de l’allée des commerces, et les espaces privés. Le maintien des usages existants, la transition entre quartier de grand ensemble et pavillonnaire, seront au cœur de la réflexion.

Voir le projet

Créteil Déménitroux – Le chantier de 65 logements a commencé

Par |24/10/2017|

Le chantier de construction de 65 logements collectifs sociaux a commencé rue Déménitroux à Créteil (94).

Les pieux et voiles par passe prennent place et l’ensemble de l’opération sera livrée en 2019.

Voir le projet

Concours gagné
Réhabilitation de 189 logements à Saint-Denis

Par |31/10/2017|

Plaine Commune Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de la résidence Auguste Delaune à Saint-Denis, construite par l’architecte André Lurçat en 1962. L’ensemble est labellisé « Architecture contemporaine remarquable ».

L’équipe est également composée du bureau d’études techniques tous corps d’état Cotec ingénierie.

Voir le projet

BATIMAT – Présentation du projet de réhabilitation de la résidence Daix à Fresnes

Par |11/11/2017|

Le 10 novembre 2017, dans le cadre du salon BATIMAT et à l’occasion du cinquetenaire de l’association ECCA, l’agence RVA a participé à la conférence « Le métal pré-laqué, le matériau qui relève les défis de l’architecture moderne ».

Nicolas Trentesaux, architecte chef de projet à l’agence, a présenté la réhabilitation de la résidence Daix à Fresnes, livrée en 2016, “le lingot changeant”.

Voir le projet
Aller en haut