Créteil (94) – Haut du Mont Mesly
Architecte urbaniste conseil
2019-01-21T15:26:31+02:00

Description du projet

Créteil (94) – Haut du Mont Mesly

Mixités de la ville

Le quartier du Haut du Mont-Mesly a été retenu par le carroyage de l’ANRU qui vise la mutation profonde des quartiers concentrant des difficultés urbaines et sociales. Ce quartier imaginé par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf (Grand Prix de Rome) et construit dans les années 60 est représentatif du mouvement moderne. Il présente de nombreux espaces libres, un urbanisme de Ville-Parc. Sa proximité avec le métro et le centre commercial Créteil-Soleil, la médiathèque accompagnée d’un tissu associatif très dense, la réhabilitation récente des logements, sont des atouts pour l’intégration du quartier dans la ville. Néanmoins l’offre urbaine a besoin d’être remise à niveau : espaces publics, équipements, stationnements….

Au nord du quartier, sur des terrains en friches, la construction de logements va permettre une variété typologique et sociale. L’enjeu est ici, de permettre à ces quartiers en mutation de fonctionner ensemble.

L’agence RVA accompagnée par une équipe de professionnels et d’experts habituée à travailler sur cette problématique du renouvellement urbain, mène une mission de réactualisation des enjeux validés dans le Protocole de préfiguration en vue de préciser le projet urbain et social.

Afin de continuer ce travail de préfiguration, l’équipe menée par l’Agence RVA s’interroge sur le devenir du quartier avec la volonté d’enclencher un cycle vertueux, social, économique, culturel et environnemental, qui passe par davantage de mixité urbaine et sociale.

Renouveler le patrimoine moderne

Assurer mixité urbaine et sociale entre ville rehabilitée et quartier neuf

Mutualisation et complémentarité des équipements et polarités commerciales

Programme : Mission d’architecte – urbaniste conseil pour le projet de renouvellement urbain du quartier haut du Mont-Mesly à Créteil (94)
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Créteil
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – FORS, – EPDC, bureau d’études tous corps d’état – IETI, bureau d’études environnemental
Calendrier : Étude en cours depuis 2018
Superficie : 8 hectares

Actualités et liens associés à ce projet