Saint-Denis (93) – Résidence Delaune
Réhabilitation de 189 logements
2019-09-06T11:47:44+02:00

Description du projet

Saint-Denis (93) – Résidence Delaune

Préservation et restitution

Le très politique, et moderne modéré André Lurçat, architecte en chef de Saint Denis, a beaucoup construit de logements et d’équipements scolaires dans cette partie du nord du département de la Seine de l’époque de la reconstruction, accompagné souvent de son frère Jean, peintre et tapissier.

Le quartier Auguste Delaune présente assez bien les échelles, la simplicité volumétrique recherchées par Lurçat. Ici ce sont des cubes de briques à r + 4, simples, sobrement percés par ces baies caractéristiques aux proportions héritées de son travail chez Mallet-Stevens.

La réhabilitation, en lien étroit avec l’architecte des bâtiments de France, propose une préservation maximale de l’ouvrage initial : structures béton, murs de façade en briques, cadres des baies en béton. Les baies aux montants fin sen acier ont déjà été remplacées et perdu leur finesse initiale, malheureusement énergivores.

L’isolation par l’extérieur de ces bâtiments ainsi que la pose de tous les baies et cadres rapportés se fera en milieu occupé, en occasionnant le moins de gêne possible pour les habitants.

Réhabilitation patrimoniale

Label « Architecture Contemporaine remarquable »

Architecte : André Lurçat

En accord avec l’ABF, conservation des parements de briques et des encadrements des baies

Programme : Réhabilitation et résidentialisation de 189 logements collectifs sociaux en site occupé
Maitrise d’ouvrage : Plaine Commune Habitat
Équipe : RVA, architectes mandataires et paysagistes – Cotec ingénierie, bureau d’études tous corps d’état
Type de mission : Maîtrise d’oeuvre complète type loi MOP + diagnostic
Calendrier : Chantier en cours – Livraison prévue pour 2020
Budget : 5 800 000 €
Superficie : 9 704 m² SHAB

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.