Gond-Pontouvre (16) – ZAC Rochine
Architecte en chef de la ZAC
2019-10-08T16:26:18+02:00

Description du projet

Gond-Pontouvre (16) – ZAC Rochine

Un éco-quartier dans le Grand Angoulême

En première couronne de la banlieue d’Angoulême, Gond-Pontouvre comprend dans son tissu post agricole et maraîcher en lanières, des zones d’activité en friche, entre rues aux maisons de ville calcaire et lotissements pavillonnaires, particulièrement en bordure des anciennes emprises ferrées qui vont de la gare à la Charente. Le site Rochine est issu de cette histoire foncière angoumoisine, qui par sa proximité immédiate de la gare d’Angoulême, peut prétendre à l’urbanisation douce, alors que les agglomérations moyennes connaissent crise démographique, détente immobilière et resserrement territorial.

Par sa localisation, le projet se pose en alternative au mitage périurbain qui semblait jusqu’ici inéluctable et infini. Par sa proximité des services et des transports publics, les habitants du futur quartier Rochine peuvent se projeter dans une pratique urbaine au quotidien avec un usage restreint de la voiture. En complément, le programme de logements groupés offre une qualité de vie au regard du tout collectif qui semble référer à un projet de vie plus central, plus trépidant.

Après dépollution des terres, du fait d’une urbanisation douce à la densité moyenne insérée en zone déjà urbanisée, le quartier Rochine peut se prétendre éco-quartier : économie et frugalité de voirie et réseaux, gestion naturelle des eaux de pluies et faible impact de perméabilité. à ces qualités intrinsèques, l’éco-quartier complétera sa réussite par une ambition énergétique des bâtiments, de sorte que Gond-Pontouvre prenne sa part dans la transition du Grand Angoulême.

Mutation d’une friche industrielle reconvertie en écoquartier en bord de Charente

Programme : Architecte en chef de la ZAC Rochine
Maîtrise d’ouvrage : Territoires Charente
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes  -ASTEC, BET VRD et économistes – BURGEAP, BET Pollution
Calendrier : Étude de 2009 à 2017
Superficie : 9.5 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Concours gagné
Réhabilitation des 133 logements de la résidence Pranard à Villeurbanne

Par |03/05/2020|

Est Métropole Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de 133 logements sociaux de la résidence Pranard à Villeurbanne.

Ce projet est intégré au Programme d’investissements d’avenir ≪Villes et territoires durables ≫ de l’ANRU, action ≪ Ville durable et solidaire, excellence environnementale du renouvellement urbain ≫ et vise à réduire l’impact de la pollution de l’air extérieur sur les habitants.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Franck Boutté consultants (conception et ingénierie environnementale), Alhyange (acoustique) et Monokrom (BIM Manager).

Concours gagné
Réhabilitation des 180 logements des tours 10 et 12 du quartier de Maurepas à Rennes

Par |25/02/2020|

Archipel Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation des 180 logements sociaux des tours 10 et 12 situées allée de Brno dans le quartier Maurepas à Rennes.

Le projet prévoit la rénovation des tours afin de répondre aux attentes des locataires, tout en développant une nouvelle offre pour réintroduire de la mixité, destinée à de nouveaux résidents (accession aidée et locatif intermédiaire). La création de locaux communs partagés visera à construire du lien social et de bonnes relations entre les habitants actuels et futurs.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Alhyange (acoustique), Oméga alliance (désamiantage et MOE d’exécution) et Cesur (maîtrise d’œuvre sociale et concertation habitants).

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier