Epinay-sur-Seine (93) – La Source Les Presles
Étude pré-opérationnelle et NPNRU
2019-01-21T15:25:10+01:00

Description du projet

Epinay-sur-Seine (93) – La Source Les Presles

Ouvrir le quartier sur la ville et créer les conditions de bien-être des habitants

Située au Nord-Ouest du territoire de Plaine Commune, la ville d’Epinay-sur-Seine se distingue par son urbanisme composé de maisons de villes historiques en bords de Seine et de quartiers modernes construits entre 1960 et 1980, dans les terrains encore disponibles, sans plans d’ensemble et enchâssés entre les lotissements d’individuels.

Le NPNRU s’attache à valoriser le quartier, maintenant desservi par la ligne TEN (Tramway Express Nord) en plus du TER et du T8. Les fortes densités bâties et, surtout, le manque d’espaces publics guident le renouvellement du quartier, qui prévoit, en lieu et place des immeubles démolis, de réaménager des typologies de bâtiments intermédiaires, des squares et jardins et une nouvelle polarité.

Le centre du quartier est un projet complexe qui recompose les écoles, la maison du théâtre et de la danse, les commerces autour d’un espace public et d’un parking mutualisé.

Le nouveau réseau d’espaces publics et de jardins recrée les continuités viaires, cyclables, piétonnes et écologiques entre la Seine, le centre-ville et la gare. Les aménagements seront réalisés selon la charte santé et bien-être de l’agglomération et avec la prise en compte des conditions de sécurité et tranquillité.

Aménager des transitions typo-morphologiques

Recomposer la mixité fonctionnelle pour créer une polarité attractive

Faciliter l’accessibilité et la mixité sociale du quartier

Rééquilibrer la quantité d’espace public et d’espace vert par rapport au nombre d’habitant

Programme : Étude pré opérationnelle d’aménagement et étude NPNRU sur le quartier « La Source – Les Presles » à Epinay-sur-Seine
Maîtrise d’ouvrage : Plaine Commune
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – Inddigo, bureau d’études environnemental – Urbatec, bureau d’études VRD – Socio En Ville, sociologie
Calendrier : Étude en cours depuis 2017
Superficie : 52 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.