Créteil (94) – Haut du Mont Mesly
Architecte urbaniste conseil
2019-01-21T15:26:31+01:00

Description du projet

Créteil (94) – Haut du Mont Mesly

Mixités de la ville

Le quartier du Haut du Mont-Mesly a été retenu par le carroyage de l’ANRU qui vise la mutation profonde des quartiers concentrant des difficultés urbaines et sociales. Ce quartier imaginé par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf (Grand Prix de Rome) et construit dans les années 60 est représentatif du mouvement moderne. Il présente de nombreux espaces libres, un urbanisme de Ville-Parc. Sa proximité avec le métro et le centre commercial Créteil-Soleil, la médiathèque accompagnée d’un tissu associatif très dense, la réhabilitation récente des logements, sont des atouts pour l’intégration du quartier dans la ville. Néanmoins l’offre urbaine a besoin d’être remise à niveau : espaces publics, équipements, stationnements….

Au nord du quartier, sur des terrains en friches, la construction de logements va permettre une variété typologique et sociale. L’enjeu est ici, de permettre à ces quartiers en mutation de fonctionner ensemble.

L’agence RVA accompagnée par une équipe de professionnels et d’experts habituée à travailler sur cette problématique du renouvellement urbain, mène une mission de réactualisation des enjeux validés dans le Protocole de préfiguration en vue de préciser le projet urbain et social.

Afin de continuer ce travail de préfiguration, l’équipe menée par l’Agence RVA s’interroge sur le devenir du quartier avec la volonté d’enclencher un cycle vertueux, social, économique, culturel et environnemental, qui passe par davantage de mixité urbaine et sociale.

Renouveler le patrimoine moderne

Assurer mixité urbaine et sociale entre ville rehabilitée et quartier neuf

Mutualisation et complémentarité des équipements et polarités commerciales

Programme : Mission d’architecte – urbaniste conseil pour le projet de renouvellement urbain du quartier haut du Mont-Mesly à Créteil (94)
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Créteil
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – FORS, – EPDC, bureau d’études tous corps d’état – IETI, bureau d’études environnemental
Calendrier : Étude en cours depuis 2018
Superficie : 8 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.