Chevilly-Larue (94) – Clos Saint-Michel
Étude urbaine
2019-01-21T15:27:44+01:00

Description du projet

Chevilly-Larue (94) – Clos Saint-Michel

Un peigne pour le Clos Saint-Michel

La Congrégation Saint-Michel possède historiquement à Chevilly-Larue un patrimoine foncier, bâti et végétal, au cœur de la ville, devenu aujourd’hui un peu grand pour la seule activité spirituelle. Aussi, le resserrement des moyens a conduit les sœurs à un partenariat avec Icade Patrimoine pour la valorisation partielle du site;  Icade a confié à l’agence RVA la mission d’urbaniser ce site remarquable, enceint d’un mur protecteur.

La partition du site qui propose à la fois la sanctuarisation du monastère à l’est et l’ouverture à l’urbanisation à l’ouest, s’effectue par l’ouverture d’une voirie partagée nord sud et d’un square qui tient à distance le tumulte de la ville du calme du cloître.

Le projet de lotissement va alors s’évertuer à laisser entrer la lumière de l’ouest profondément dans le site et à conserver le Clos dans son intégrité géométrique. Seules quelques entrées piétonnes et circulées sont ménagées dans l’ouvrage périphérique historique assumé et les pignons des bâtiments de logement formant un peigne est-ouest s’afficheront délicatement sur rue, par-dessus le mur. Cette rigueur géométrique ne perturbe pas l’œuvre originale et sera soulignée par un nombre modéré de matériaux dont la terre cuite.

Une attention particulière a été apportée au traitement de la question environnementale émergeant alors, tant par les objectifs énergétiques que par les contraintes de gestion des eaux de pluies. Celles-ci vont façonner un paysage souhaité à deux échelles : à grand développement dans l’axe nord-sud et plus domestique dans les résidences est-ouest.

Réintégrer un foncier à construire à la ville passante

Aménager la cohabitation des fonctions

Construire une nouvelle offre de logements

Programme : Étude urbaine puis maîtrise d’œuvre du bâti et des espaces publics
Maîtrise d’ouvrage : Congrégation – Icade pour la ville de Chevilly
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – EPDC, bureau d’études tous corps d’état
Superficie : 1,3 hectares
Calendrier : Étude en 2012

Actualités et liens associés à ce projet

Concours gagné
Réhabilitation des 133 logements de la résidence Pranard à Villeurbanne

Par |03/05/2020|

Est Métropole Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de 133 logements sociaux de la résidence Pranard à Villeurbanne.

Ce projet est intégré au Programme d’investissements d’avenir ≪Villes et territoires durables ≫ de l’ANRU, action ≪ Ville durable et solidaire, excellence environnementale du renouvellement urbain ≫ et vise à réduire l’impact de la pollution de l’air extérieur sur les habitants.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Franck Boutté consultants (conception et ingénierie environnementale), Alhyange (acoustique) et Monokrom (BIM Manager).

Concours gagné
Réhabilitation des 180 logements des tours 10 et 12 du quartier de Maurepas à Rennes

Par |25/02/2020|

Archipel Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation des 180 logements sociaux des tours 10 et 12 situées allée de Brno dans le quartier Maurepas à Rennes.

Le projet prévoit la rénovation des tours afin de répondre aux attentes des locataires, tout en développant une nouvelle offre pour réintroduire de la mixité, destinée à de nouveaux résidents (accession aidée et locatif intermédiaire). La création de locaux communs partagés visera à construire du lien social et de bonnes relations entre les habitants actuels et futurs.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Alhyange (acoustique), Oméga alliance (désamiantage et MOE d’exécution) et Cesur (maîtrise d’œuvre sociale et concertation habitants).

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier