Seine-Saint-Denis (93) – Canal de l’Ourcq
Stratégie territoriale
2019-01-21T15:29:44+01:00

Description du projet

Seine-Saint-Denis (93) – Canal de l’Ourcq

La coordination des egos

Après des décennies d’exploitation industrielle, le jeune département de la Seine-Saint-Denis a connu depuis trente ans l’appauvrissement lié à la désindustrialisation.

Le territoire du double vecteur Rn3-Canal de l’Ourcq, aujourd’hui entre vacuité et renouveau, en est un témoin majeur, exemplaire et stigmatisé, mais aussi plein des espoirs que promet la friche.

La mission consiste en l’éveil d’une conscience de communauté de destin pour les 20 kilomètres Séquano-dionysiens des Territoires de l’Ourcq : tous différents et tous ensembles, de Paris à la Seine et Marne.

Alors que le marché immobilier naissant en Seine-Saint-Denis peut à nouveau spécialiser, segmenter, voire opposer les 14 villes meurtries et combatives, adhérentes à l’Initiative régionale celles-ci accueillent cette mission qui a pour vocation la coordination des égos pour un projet territorial cohérent, solidaire et durable.

Construire une vision commune pour un développement cohérent et perenne

Programme : Stratégie territoriale sur le canal de l’Ourcq
Maîtrise d’ouvrage : Conseil départemental du 93
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires – Philippe Panerai, architecte-urbaniste
Calendrier : Étude en 2011
Superficie : 16 km

Actualités et liens associés à ce projet

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats