Arcueil (94) – Chaperon vert
Réhabilitation de 264 logements
2020-11-25T13:52:58+01:00

Description du projet

Arcueil (94) – Chaperon vert

Une écriture régulière

Jacques Poirier, architecte de l’école d’Auguste Perret, aura retenu de la leçon du Havre, l’urbanité possible du grand ensemble, d’une part avec son rapport au tracé des rues et d’autre part avec son système constructif modulaire et répétitif qui confère à l’ensemble une écriture régulière, moderne et classique à la fois.

Trois enjeux président à la réhabilitation de ce site de 13 ha, installé aux portes de Paris sur les communes d’Arcueil et de Gentilly, construit entre 1955 et 1965 sur des terres maraîchères en lisière de Paris :

  • préserver et valoriser la cohérence urbaine de l’ensemble par la conservation restaurée des extrados modernes classiques exprimée par la multiplication des structures béton et des remplissages brique.
  • exprimer l’échelle de la résidence par la réalisation d’un parc public de proximité.
  • satisfaire aux exigences actuelles de qualité de l’habitat dans le cadre des réhabilitations lourdes des logements en créant autour du jardin des extensions légères dans le rythme de l’existant.

Architecte : Jacques Poirier

Extension des logements pour les réadapter aux standards actuels

Réalisation d’un parc public de proximité en cœur d’îlot

Programme : Réhabilitation et résidentialisation de 264 logements en site occupé (142 logements réhabilités – 95 logements étendus – 15 logements restructurés)
Maitrise d’ouvrage : Opaly
Équipe : RVA, architectes mandataires et paysagistes – EPDC, bureaux d’études tous corps d’état – MEBI, économistes – IETI, bureau d’études environnemental
Type de mission : Maîtrise d’oeuvre complète type loi MOP + diagnostic
Calendrier : Livré en 2019
Budget : 9 559 000 €
Superficie : 13 610 m² SHAB
Performances thermiques : CERQUAL – Patrimoine Habitat – Extensions : conformes à la RT 2012 – Etiquettes D/E à Etiquette C pour les bâtiments réhabilités

Actualités et liens associés à ce projet

Recrutement Urbaniste Stagiaire – Assistant de projet

Par |20/07/2021|

Sous la supervision d’un chef de projet, il/elle a pour missions :

  • Accompagnement de l’équipe pour des études de faisabilités et la rédaction de cahiers de prescriptions et de fiches de lots.
  • Assistance à la conception, production de documents graphiques et techniques
  • Assistance au suivi de production

Le stagiaire sera amené à suivre les chefs de projet sur site et en réunion.

Description du profil recherché :
Formation : Ecole d’Urbanisme/ou École d’architecte
Niveau : Master 2
Durée de 3 à 6 mois
Organisé et méthodique, sérieux et rigoureux, réactif
Capacité à travailler en équipe et à gérer simultanément plusieurs tâches
Réel intérêt pour l’Urbanisme
Maîtrise impérative des outils de dessin, modélisation et graphiques
Logiciels : Autocad, Sketchup et suite Adobe Creative (Indesign – Photoshop – Illustrator)

Date de prise de fonctions : Immédiate

Temps plein

Pour postuler : envoyer une lettre de motivation, CV et portfolio à l’adresse suivante : contact@agencerva.com

Visionnez ici l’intervention de Dominique Renaud, architecte associé de l’Agence RVA à l’occasion de la table ronde des journées de JERU « De l’ambition pour nos réhabilitations »

Par |09/07/2021|

Dans le cadre des Journées d’échange sur le renouvellement urbain (JERU) organisées par l’ANRU, Dominique Renaud, directeur associé de l’Agence RVA et Nicolas Decouvelaere, directeur du développement et du patrimoine chez Archipel Habitat, sont intervenus le 1er juillet 2021 dans le cadre d’un atelier en vidéoconférence intitulé « De l’ambition pour nos réhabilitations ».

Détail de l’atelier
« La réhabilitation du bâti, un élément secondaire du PRU ? Au contraire ! De la qualité des logements sociaux occupés dépendent l’attractivité de tout un quartier et le bien-être de ses habitants. Grâce à de nouvelles méthodes, stratégies et savoir-faire aujourd’hui éprouvés, venez découvrir comment la réussite d’un renouvellement urbain passe aussi par un programme de réhabilitation ambitieux. »

Voir le replay

Welcome to the jungle
Soho (small office, home office) : prêt·e à habiter dans votre bureau ?

Par |16/06/2021|

Blog Welcome to the jungle
15 juin 2021
« Soho (small office, home office) : prêt·e à habiter dans votre bureau ? »
Auteur : Camille Rabineau

Travail, habitat et réhabilitation
L’architecte Philippe Vignaud complète : « Il n’y a pas de solution miracle mais un chapelet de réponses. Dans le neuf, quand cela ne sera pas la pièce en plus, ce sera l’alcôve dans la pièce de vie. Mais c’est dans le parc existant qu’on dispose du levier le plus fort. Quand on réhabilite 200 ou 300 logements, rouvrir ou transformer des espaces rebuts comme d’anciens locaux techniques, financièrement, on est dans l’épaisseur du trait. »

Lire l’article

3 juin 2021
Pose de la première pierre du programme « Liberty » à Tours

Par |04/06/2021|

La « première pierre » du programme Liberty a enfin été posée le jeudi 3 juin 2021, en présence de Madame Savourey, adjointe au maire, déléguée à l’urbanisme et aux grands projets urbains.

Labelisée « Biodivercity », l’opération comprend 56 logements collectifs dont 10 logements intermédiaires, destinés à l’accession. Elle est portée par le Groupe GAMBETTA et COOPEA. 25 logements sont proposés sous le régime du PSLA.

Le programme est implanté dans l’écoquartier « Monconseil », aménagé par Tours Habitat et dont l’urbanisme a été confiée à l’agence RVA.

Voir le projet

Projet livré
La réhabilitation de la cité Delaune à Saint-Denis est achevée

Par |28/03/2021|

Patrimoine labelisé « Architecture contemporaine remarquable », la cité Auguste Delaune a été construite entre 1956 et 1962 par l’architecte André Lurçat.

Inscrite à l’origine dans un vaste plan d’ensemble de 1 500 logements, la résidence Delaune est la première amorce du projet le long de l’avenue du Colonel Fabien Saint-Denis.

En accord avec l’Architecte des bâtiments de France, les façades d’origine ont été restituées. Les façades en briques posées à l’anglaise sur l’isolation thermique extérieure, et la modénature rythmée par les encadrements des baies, sont préservées.

Voir le projet
Aller en haut