Saint-Florent-sur-Cher (18) – ZAC du Bois d’Argent
Projet urbain et accompagnement pré-opérationnel
2019-01-24T11:12:02+01:00

Description du projet

Saint-Florent-sur-Cher (18) – ZAC du Bois d’Argent

L’eau et le territoire

Route Nationale 151, en terres berrichonnes calcaires, à peu près à mi-chemin entre Bourges et Issoudun, coupée en deux par le Cher, directement en lien avec le grand paysage – ici les terres agricoles ont eu raison des massifs forestiers- , Saint-Florent et ses 6600 habitants s’apprêtent à s’étendre, se développer, sur presque 50 hectares pour accueillir des jeunes familles qui recherchent calme, verdure, proximité du Cher et foncier abordable.

L’ambition de l’Agence RVA, pour le projet d’extension de la ville, est de lui adjoindre un nouveau quartier et non pas de miter le territoire par un lotissement, de formaliser une densité construite et végétale, un peu à la manière des hameaux qui hérissent la plaine alentour.

L’urbanisation que l’on souhaite compacte et durable s’appuiera donc sur une armature d’espaces publics qui comprend un réseau optimisé de voirie, ponctué de bosquets et de bassins de gestion des eaux de pluies

Construire l’armature du développement à long terme

Aménager un rythme bâti -végétal qualité et écologique

Programme : Projet urbain et accompagnement pré-opérationnel de la ZAC du Bois d’Argent
Maîtrise d’ouvrage : SEM Territoria
Équipe : RVA, architectes urbanistes mandataires et paysagistes – Artélia, bureau d’études VRD et économistes
Calendrier : Étude de 2014 à 2015
Superficie : 50 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.