Noisy-le-Grand (93) – Quartier du Pavé Neuf – Phase 2
Maîtrise d’oeuvre des espaces publics
2019-01-21T15:17:04+01:00

Description du projet

Noisy-le-Grand (93) – Quartier du Pavé Neuf – Phase 2

Place à la mixité sociale

Le 17 avril 2015, à 19 heures, la nouvelle place des eaux du Pavé Neuf s’emplit d’une population étonnée de se retrouver si nombreuse et heureuse dans ce lieu sorti depuis si longtemps des mémoires, tant son vide renvoyait chacun à sa solitude urbaine et à l’insécurité de l’absence.

Tout à coup, voici que ce lieu d’eaux mouvantes et jaillissantes leur appartient et chacun déambule en toute quiétude seul ou par groupe ; les adultes nonchalamment, les enfants bruyamment. Ce sont deux à trois mille personnes, d’ici et des quartiers voisins, qui se découvrent, se croisent et se parlent ! Tant d’urbanité enfouie pendant des décennies…

Le bouillonnement humain et urbain de la place Pablo Picasso se déploie sous des pins nouvellement plantés et déjà adultes, qui dialoguent avec les gigantesques façades des célèbres « camemberts ». Les façades des immeubles sont comme préservées du tumulte public par une bande résidentielle à échelle humaine qui protège le lieu où règne le calme domestique.

Pour autant, toute cette débauche d’eaux calmes ou tumultueuses qui jouent sous le soleil ou dansent dans l’éclairage nocturne n’occulte pas la qualité environnementale, recherchée à l’occasion de cette réalisation dont les points principaux sont la durabilité des matériaux et des essences, ainsi que la filtration naturelle des eaux spectaculaires.

Mise en place d’îlot de fraicheur

Favorisation du biotope aquatique et de la Trame Bleue

Gestion des eaux pluviales

Utilisation de circuit fermé pour lutter contre le gaspillage de l’eau

Lutte contre l’imperméabilisation des sols

Programme : Maîtrise d’oeuvre pour l’aménagement des espaces publics
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Noisy-le-Grand
Équipe : RVA, architectes urbanistes paysagistes mandataires – Ingetec, bureau d’études VRD – AARTILL, concepteur lumière – ZEKTON, fontainerie – HER, sociologues
Mission : Maîtrise d’oeuvre complète loi MOP
Budget : 6 595 000 €
Calendrier : Livré en 2015
Superficie : 3.3 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.