Maurepas (78) – Quartier des Friches
Maîtrise d’oeuvre des espaces publics et résidentiels
2019-01-21T15:22:36+01:00

Description du projet

Maurepas (78) – Quartier des Friches

Une dalle « cultivée »

Les bâtiments de logements sociaux du quartier des Friches est caractéristique des expérimentations et développements des Villes Nouvelles, en réaction aux grands ensembles : figures de plans de masse très géométrisées et autocentrées, axialité affirmée et souvent néoclassique, nappes de parkings donc jardins et circulations piétonnes sur dalles. De toutes ces caractéristiques dont la séparation des flux découle un dégagement du sol et un relatif enfermement des ensembles de logements. A ces effets cumulés d’isolement, il faut ajouter ici l’éloignement des polarités ainsi que le faible affichage sur l’espace public qu’est la voie passante du boulevard du Rhin.

De ce constat découle une série d’enjeux et d’actions nécessaires à la réintégration de cet ensemble isolée à la ville de Maurepas :

  • Lien à l’espace public communal, traverse publique sur dalle, squares de proximité, parvis des commerces et placette associative, lien au sol et accès aux PMR.
  • Le pendant en est la mise à distance des bâtiments des espaces publics et la création d’espaces résidentiels.

Il s’agit donc d’une refonte en profondeur des statuts, usages et accès, du rapport qu’entretient la dalle avec le sol. Ces actions de redéfinition s’accompagnent d’une forte végétalisation de la dalle en dialogue avec la réhabilitions des façades pour une vraie évolution de l’image et de la pratique de cet ilot tellement indépendant.

Gestion des eaux pluviales

Lutte contre l’imperméabilisation des sols

Mise en place d’espace favorisant la biodiversité

Accessibilité PMR

Programme : Maîtrise d’oeuvre pour l’aménagement des espaces publics et résidentiels
Maîtrise d’ouvrage : Toit et Joie
Équipe : RVA, paysagistes – Olivier Paré, architecte mandataire – Ingetec, bureau d’études VRD – SERMET, bureau d’études thermique
Mission : Maîtrise d’oeuvre complète loi MOP
Budget : 2 300 000 €
Calendrier : Livré en 2015
Superficie : 2 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

Coronavirus COVID 19

Par |01/04/2020|

Pendant la crise du COVID 19, bien que confinés, vos interlocuteurs de l’agence RVA restent joignables par leurs boîtes mails usuelles.

Respectons les mesures barrières et de confinement.

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats