Epinay-sur-Seine (93) – Chemin de fer
Construction de 47 logements
2019-12-12T10:27:17+01:00

Description du projet

Epinay-sur-Seine (93) – Chemin de fer

Plissés urbains

Dans un strict prospect, le volume proposé répond aux différentes ambiances urbaines associées.

Il s’élève dans les limites réglementaires sur rue, marquant d’un plot massif l’angle de la parcelle, tandis que ses ailes viennent se rabattre de chaque côté en léger retrait à partir du niveau R+1.
Ceci offre une échelle plus intimiste, plus proche des maisons individuelles que l’on trouve de l’autre côté de l’impasse du Chemin de fer.

Sur cour, le bâtiment vient se déployer en terrasses successives, permettant de bénéficier au maximum de l’ensoleillement, des vues offertes au paysage urbain vers le sud, et sur le jardin paysagé.

Le programme se développe dans un immeuble compact venant s’aligner sur la rue du Chemin de fer, légèrement surélevé depuis  l’espace public, et bénéficiant  de la topographie pour mettre à distance les appartements situés à rez-de-chaussée. On trouve également un bloc de logements intermédiaires plus intimiste qui vient s’imbriquer entre cette construction et les maisons alentours.

Entre le patrimoine présent, qu’il s’agisse de monuments historiques ou des voies ferrées, et des contraintes qu’elles impliquent, le bâtiment répond en affirmant sa matérialité et sa modernité.

Terrasses – gradins au soleil

Inscription dans un contexte urbain complexe

Label Bâtiment énergie environnement +

Programme : Construction de 47 logements collectifs
Maitrise d’ouvrage : In’li
Équipe : RVA, architectes et paysagistes
Type de mission : Conception et suivi architectural
Calendrier : Permis accordé en 2019 – Phase APD
Budget : 3 800 000 €
Superficie : 2 717 m² SP
Performances thermiques : RT 2012 -10 %

Actualités et liens associés à ce projet

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats