Créteil (94) – L’Échat
Construction du pôle gare du Grand Paris
2019-10-28T15:30:57+01:00

Description du projet

Créteil (94) – L’Échat

Une silhouette serpentine dans la ville

Aujourd’hui, le projet de réseau de transport en commun « Grand Paris Express » est en cours de réalisation !
Il va améliorer la vie de plusieurs centaines de milliers d’habitants de la région capitale. Aussi, les regards se tournent vers la ville induite au cœur du projet de Grand Paris. Les lieux prioritaires, vont préfigurer la ville dense, intense et durable tant attendue.

Les quartiers de gare incarnent ce renouveau par leur intensité particulière, ainsi que leur possible mixité. En outre, d’ores et déjà opérationnels, ils amorcent la mise en œuvre du projet du Grand Paris. C’est ainsi que par les déplacements collectifs et par les performances affichées des programmes immobiliers, se trouvera alors fixé le degré d’exigences environnementales.

De ce point de vue, le « projet connexe » qui nous rassemble se plie à l’exemplarité requise. Il organise l’intermodalité, l’intensité des transports, il articule les échelles et les typologies de fonctions, valorise durablement le foncier par des programmes mixtes et évolutifs. Par ses qualités, il participe à affirmer Créteil dans sa position de ville préfecture, moteur dans la région parisienne.

Ensemble architectural à l’échelle de la ville

Multiplicité et imbrication des programmes dans une même enveloppe

Relations à un espace public sur-occupé

Programme : Construction du pôle gare De la ligne 8 du métro du Grand Paris – «Créteil l’Échat»
Maitrise d’ouvrage : Société du Grand Paris (SGP) – SEMIC Créteil
Équipe :  OGIC, promoteur immobilier – Demathieu et Bard, entreprise générale – Valéro Gadan, architectes mandataires – RVA, architectes associés – Ingerop, bureau d’études tous corps d’état – Avel, bureau d’études acoustique – Franck Boutté Consultants, conception et ingénierie environnementale
Type de mission : – Partenariat public-privé (PPP)
Calendrier : Finaliste  concours en 2014
Budget : 45 000 000 €
Superficie : 17 700 m² SHAB
Performances thermiques : Bâtiment bio-sourcé – NF HQE

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.