Clichy-sous-Bois et Monfermeil (93)
Inventons la métropole du grand Paris
2019-01-21T15:31:38+01:00

Description du projet

Clichy-sous-Bois et Monfermeil (93)

Ville culture et ville nature

Le secteur central du plateau de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, qui fait l’objet de la consultation Inventons la métropole, est l’image même du grand ensemble. Construit dans les années 60 selon le plan masse de Zehrfuss, les 1500 logements du plateau ont été renouvelés par plusieurs projets successifs : démolition des bâtiments les plus enclavants, réhabilitation des architectures de valeur, créations de rues et cheminements pour relier le quartier aux centres-villes voisins.

Le concours propose d’intervenir sur 15 parcelles situées dans le rayonnement de la future gare. Le parti proposé par notre groupement s’inscrit dans la volonté de développer les atouts du site : la forêt comme valeur écologique et sociale, le marché comme lieu de vie sociale historique et identité du plateau, les lieux culturels comme levier d’attractivité et de rayonnement, le cœur sportif du plateau comme lieu de mixité d’activité intergénérationnelles, la trace de l’aqueduc de la Dhuys comme lien vert interquartier.

Le groupement a été finaliste, et l’agence RVA a développé un programme de logements sur l’avenue Anatole France à la fois structurant pour la rue par son socle, recréant l’échelle résidentielle par le découpage des volumes et développant un « hameau » en lien avec la nature par l’implantation de serres partagées en toitures.

Aménager les dents creuses en cohérence urbaine et programmatique

Intégrer les qualités de la forêt dans la ville en renouvellement

Retrouver l’urbanité des rues et rez-de-chaussée

Programme : Concours pour la consultation « Inventons la Métropole » – Groupement Linkcity
Maîtrise d’ouvrage : Grand Paris aménagement
Équipe : Mandataire : Linkcity Ile-de-France – Promoteurs/investisseurs : Linkcity Ile-de-France – Concepteurs : Atelier Castro Denissof et associés : architectes-urbanistes – Agence RVA : architectes urbanistes – Myriam Szwarc : architecte associé – ITAR Architectures : architecte associé – PRAXYS : paysagiste
Calendrier : Finaliste du concours en 2017
Superficie : 50 hectares

Actualités et liens associés à ce projet

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats