Choisy-le-Roi (94) – Rue de l’Insurrection
Construction de 38 logements
2019-01-23T09:52:09+01:00

Description du projet

Choisy-le-Roi (94) – Rue de l’Insurrection

Inscription urbaine

L’opération s’inscrit dans un tissu urbain très varié, composé d’architecture de faubourg sur rue, d’une « barre » des trente glorieuses en cœur d’ilot et d’immeubles plus récents.

Son implantation, en limite de la ZAC, à la croisée de cette typo-morphologie urbaine diverse et contrastée, confère à cette opération une vocation d’architecture de transition entre tous les gabarits existants.

La forme architecturale des bâtiments répond à cette nécessaire « inscription urbaine ». Le double gabarit du bâtiment sur rue répond aux gabarits différenciés des immeubles riverains.

En fond de parcelle, 3 petites villas urbaines, construisent un fond de perspective et instruisent l’intériorité résidentielle de l’opération.

Porche traversant sur cœur d’ilot paysager

Intimité des jardins terrasses en rez-de-chaussée

Maison de ville en fond de parcelle

Programme : Construction de 38 logements en accession sociale
Maitrise d’ouvrage : Expansiel promotion
Équipe : RVA, architectes mandataires et paysagistes – EPDC, bureau d’études tous corps d’état – MEBI, économistes de la construction
Type de mission : Maîtrise d’oeuvre complète loi MOP
Calendrier : Livré en 2016
Budget : 3 462 588 €
Superficie : 2 504 m² SP
Performances thermiques : Habitat et environnement profil A – CERQUAL

Actualités et liens associés à ce projet

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.