Cergy (95) – ZAC des Linandes
Construction d’une résidence intergénérationnelle de 93 logements et espaces partagés
2019-09-12T15:02:09+02:00

Description du projet

Cergy (95) – ZAC des Linandes

Espaces partagés et résidence intergénérationnelle

A la cote 91, environ 70 mètres au-dessus du niveau de l’Oise, ces terres céréalières achetées au meilleur prix et en quelques heures par Paul Delouvrier pour y fonder dans les années 60 la ville nouvelle de Cergy, semblent hors de l’histoire et sans repère géographique, juste glissées imprécisément entre les mal nommés RER et D14. Pour créer ce lien avec le grand paysage urbain, le site tient la responsabilité d’ordonner l’espace public, face au futur groupe scolaire, en entrée de quartier. La place qui se dégage est conçue avec une attention portée autour du végétal, comme une ramification du parc jusque dans la ville.

L’ensemble architectural recherche la simplicité et la sobriété des formes, affirmées par la rigueur de la trame de façade. Cette trame, simple en apparence, devient ainsi la toile de fond d’un jeu de pleins et de vides qui viennent reproduire en élévation le dynamisme de l’espace public. Ces encadrements sont autant d’occasions de créer de la variété, qui va s’exprimer dans le nombre et la position des menuiseries. Le rapport à l’espace public est conçu dans l’esprit de la maison de ville, en affirmant par une recomposition de la trame les espaces collectifs à R+1.

Ce registre mis en œuvre vient recevoir le bâtiment, dont la matérialité se fait de plus en plus évanescente, grâce à un appareillage évoluant de l’anthracite vers le blanc. Un attique est retrouvé sur chacun des plots, forme qui surgit tant à la verticale qu’à l’horizontale, comme un lien entre cet élément et le sol reconstitué aux terrasses du R+4. Leur positionnement face aux terrasses vient ainsi créer un jeu de retrait et d’avancées qui retranscrit dans le ciel les jeux urbains des maisons, la hauteur R+2 à R+4 de ces éléments étant ainsi dans l alignée de la maison de ville, voulue dans le cadre du projet.

Du sol au ciel, toujours du vert toujours du bleu. La conception des espaces végétalisés s’appuie sur 3 piliers :

  • Accompagner le parti paysager de la ZAC
  • Faire de la gestion des eaux de pluie une priorité
  • Offrir des ambiances diverses et variées pour susciter mille et une envie de pratiquer le jardin

Minéralité

Jardins suspendus

Agriculture urbaine

Espaces partagés

Programme : Construction d’une résidence intergénérationnelle de 93 logements et d’espaces partagés
Maitrise d’ouvrage : 1001 vies
Équipe : RVA, architectes mandataires et paysagistes – Cotec ingénierie, bureau d’études tous corps d’état
Type de mission : Mission complète de maîtrise d’oeuvre loi MOP – Mission complémentaire BIM
Calendrier : Concours en 2019
Budget : 9 350 000 €
Superficie : 5 890 m² SP logements + 586 m² SP d’espaces partagés
Performances thermiques : RT 2012 -20 %

Actualités et liens associés à ce projet

Concours gagné
Réhabilitation des 133 logements de la résidence Pranard à Villeurbanne

Par |03/05/2020|

Est Métropole Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de 133 logements sociaux de la résidence Pranard à Villeurbanne.

Ce projet est intégré au Programme d’investissements d’avenir ≪Villes et territoires durables ≫ de l’ANRU, action ≪ Ville durable et solidaire, excellence environnementale du renouvellement urbain ≫ et vise à réduire l’impact de la pollution de l’air extérieur sur les habitants.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Franck Boutté consultants (conception et ingénierie environnementale), Alhyange (acoustique) et Monokrom (BIM Manager).

Concours gagné
Réhabilitation des 180 logements des tours 10 et 12 du quartier de Maurepas à Rennes

Par |25/02/2020|

Archipel Habitat a confié à l’agence RVA la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation des 180 logements sociaux des tours 10 et 12 situées allée de Brno dans le quartier Maurepas à Rennes.

Le projet prévoit la rénovation des tours afin de répondre aux attentes des locataires, tout en développant une nouvelle offre pour réintroduire de la mixité, destinée à de nouveaux résidents (accession aidée et locatif intermédiaire). La création de locaux communs partagés visera à construire du lien social et de bonnes relations entre les habitants actuels et futurs.

L’équipe est également composée des bureaux d’études BERIM (tous corps d’état), Alhyange (acoustique), Oméga alliance (désamiantage et MOE d’exécution) et Cesur (maîtrise d’œuvre sociale et concertation habitants).

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier