Montreuil (93) – Raspail
Construction de 100 logements
2019-01-23T17:20:39+02:00

Description du projet

Montreuil (93) – Raspail

Insertion et différences

Situé dans le « Bas Montreuil », le projet s’insère dans le système parcellaire tout en lanières de cette part de la ville à proximité de Vincennes.

La juxtaposition d’anciennes emprises artisanales et de maisons de ville, conservées ou remplacées au coup par coup, sans modification importante des voies, confère au site son caractère faubourien.

Dans la profondeur de la parcelle est installé un ensemble de R+4 sur un niveau de parking. Une venelle interne donne à lire l’intériorité de la résidence.

Deux corps de bâtiment poursuivent les alignements et les hauteurs de référence sur rue, alors qu’en leur centre se signale à R+5, en mouvement, le fond du patio planté.

Sociaux ou en accession, aucune différence de situation ou de matériau ne vient ségréguer la mixité voulue, réalisée ici.

Forte densité, sentes cours et jardins

Faire vivre la densité sur rue

Variété des typologies

Programme : Construction de 100 logements locatifs sociaux et en accession privée
Maitrise d’ouvrage : Bouygues immobilier
Équipe : RVA, architectes mandataires – Cardonnel, bureau d’études thermique et environnemental – PCETECH, bureau d’études électrique, acoustique, SSI
Type de mission : Maîtrise d’oeuvre complète type loi MOP
Calendrier : Livré en 2013
Budget : 9 500 000 €
Superficie : 5 867 m² SHAB
Performances thermiques : BBC – NF

Actualités et liens associés à ce projet

Salon Passi’Bat
Table ronde « Les architectes, acteurs indispensables de la rénovation énergétique »

Par |17/04/2019|

16 avril 2019 – 11h – Parc des expositions Porte de Versailles.

Dans le cadre du salon Passi’Bat, Philippe Vignaud a été invité à participer à la table ronde organisée par l’Ordre des architectes, sur le thème « Les architectes, acteurs indispensables de la rénovation énergétique » le 16 avril 2019.

Son intervention s’est portée sur les conditions d’intervention et les différentes stratégies liées à chaque opération, permettant de passer de la réhabilitation énergétique à l’architecture. S’appuyant sur plusieurs projets de réhabilitation de l’agence, Philippe Vignaud a présenté les solutions techniques, architecturales et patrimoniales permettant d’arbitrer entre la préservation de l’œuvre et l’évolution de l’ouvrage.

Voir le programme

Festival d’architecture « Créteil, un autre regard »
Visite guidée de la résidence des Bleuets & Table ronde sur le patrimoine du XXè siècle

Par |12/04/2019|

La réhabilitation de la résidence des Bleuets menée par l’agence RVA s’achève et se visite !
Dans le cadre du festival d’architecture « Créteil, un autre regard » organisé par le CAUE 94 et la Ville, sur le thème « Patrimoine 70’s », les Bleuets sont mis à l’honneur à travers deux évènements le jeudi 11 avril 2019.

VISITE GUIDÉE DE LA RÉSIDENCE DES BLEUETS
Jeudi 11 avril 2019 – De 18h à 19h
Visite guidée des Bleuets par Olivia Monnier, architecte de l’agence RVA, et un architecte du CAUE du Val-de-Marne.
Œuvre unique de l’architecte Paul Bossard, le quartier des Bleuets, réalisé en 1962, offre une architecture brutaliste manifeste et novatrice du point de vue de la qualité des logements sociaux de l’époque.
Cette résidence labellisée « Patrimoine architectural du XXè siècle » a fait aujourd’hui l’objet d’une importante rénovation menée par l’agence RVA.
Le maître d’œuvre de cette réhabilitation nous expliquera, lors de cette visite, les principes de mise en valeur de cette architecture : « L’alliance harmonieuse de la terre et de l’arbre, du béton et de la pierre renforcée par de larges baies vitrées ».
La visite d’un appartement sera également au programme.

TABLE-RONDE : QUELLE ÉVOLUTION POUR LE PATRIMOINE DU XXÈ SIÈCLE?
Jeudi 11 avril 2019 – De 19h à 20h30
Espace Jean Ferrat – Rue Charles Beuvin – 94000 Créteil
A ce jour, le quartier des Bleuets et le quartier du Palais sont labellisés « Patrimoine du XXè siècle ». Quelle valeur patrimoniale porte cette architecture ?
Au-delà de ces labellisations, quels sont les enjeux de la conservation, de la mise en valeur et/ou de la transformation des constructions des années 70 ?
Nous verrons, lors de cette rencontre, des exemples de réhabilitations menées à Créteil par différents architectes dans le quartier du Palais, le quartier des Bleuets, la cathédrale et un ensemble de bureaux rue Simon. Partant de ces projets qui ont des objectifs et approches diverses, cette table ronde sera l’occasion de se questionner sur les particularités du patrimoine du XXè siècle, les méthodes de réhabilitation ainsi que les enjeux d’adaptation aux évolutions énergétiques et sociales.

Invités : Mireille Guignard DRAC – Alain Manoilesco architecte – Architecture Studio – Dominique Renaud de l’agence RVA – Quadri Fiore Architecte
Modérateur : Richard Klein, président de DOCOMOMO France.

Voir le programme

École de Belleville – Journées d’études
Table ronde sur le thème « Patrimoine et renouvellement urbain »

Par |18/03/2019|

Dans le cadre des Journées d’étude organisées par l’École nationale supérieure d’architecture de Belleville sur le thème « Patrimoine et renouvellement urbain », Dominique Renaud a été invité à participer vendredi 15 mars à la table ronde « Des pratiques à partager ».

À travers la présentation de plusieurs opérations de l’agence RVA telles que la réhabilitation des Bleuets de Paul Bossard à Créteil ou celle des Tours Nuage d’Émile Aillaud à Nanterre, il s’agit de s’interroger sur les outils pour permettre de préserver la qualité patrimoniale d’une œuvre tout en engageant les nécessaires travaux de rénovation, de réhabilitation et de mise aux normes actuelles.

Voir le programme

France info
Entretien sur les Tours Nuage

Par |15/03/2019|

Un entretien avec France Info par lequel nous souhaitons pourfendre les fake news, apaiser les débats, expliquer les raisons et les moyens de notre projet.

  1. Pourquoi ne rien faire serait déraisonnable :
  • Une forte dégradation urbaine et sociale des Tours Nuages d’Emile Aillaud qui justifie un projet de renouvellement urbain avec l’ANRU,
  •  Un programme de concours d’architecture très précis « isolation thermique par l’extérieur et réinterprétation contemporaine des nuages du peintre Rieti » propose la requalification des 1600 logements avec les habitants in situ,
  •  La lente desquamation des tours est inéluctable, les aciers poussent, le béton éclate, la céramique d’époque tombe par plaques, et le phénomène s’accélère.
  1. En quoi notre projet répond aux questions posées :
  • Le métal permet la restitution fidèle de la géométrie complexe des courbes des fûts des tours; l’inox, stable, teinté dans la masse, offre une variété importante de couleurs, matité, matrices, de nature à faire vivre les 8 hectares de façades,
  • La forme des 8 000 fenêtres, toutes relevées par drone, sera respectée parfaitement dans leurs géométries et leurs matières, bien que passées en double vitrage pour le confort thermique des habitants et la baisse des charges,
  • L’œuvre de Rieti ne sera pas reproduite ni reconstituée « à la manière de », mais poursuivie de façon contemporaine, en lien avec la ministère de la Culture; c’est ainsi que les tours vont interagir avec leur environnement, ciel, sol, autres bâtiments, dans des reflets nuageux mouvants au gré de la grande mobilité du ciel et de la lumière franciliens.
Voir le projet

Objectif ville
Les « Tours Nuage » nouvelle génération débarquent

Par |15/03/2019|

Objectif ville n°25
Mars-Avril-Mai 2019
Dossier territoires : Nanterre, ville plurielle
« Les Tours Nuage nouvelle génération débarquent »
Auteur : Juliette Kinkela

Voir l’article en entier

Concours gagné
Réhabilitation du village olympique de Grenoble

Par |05/03/2019|

La Société dauphinoise de l’habitat a confié à l’agence RVA la réhabilitation de 629 logements du village olympique de Grenoble, initialement réalisé par Maurice Novarina entre 1967 et 1968 pour accueillir les Xè Jeux olympiques d’hiver.

L’équipe est composée de l’agence RVA architectes mandataires et paysagistes, associée à l’atelier d’architecture Paris et accompagnée par les bureaux d’études Synapse, Acceo et Sinaquanon.