Maisons-Alfort (94) – Les Juilliottes
Réhabilitation de 471 logements
2019-01-23T16:20:26+01:00

Description du projet

Maisons-Alfort (94) – Les Juilliottes

Grand Paris, reconversion et densité

L’ambition du projet est de répondre pleinement à la question posée par France Habitation quant à l’évolution de l’image des tours.

Pour le groupement RVA, le changement d’image ne peut émaner et prendre son sens que d’un changement profond de la qualité du site, de l’amélioration de la qualité de vie des habitants et d’objectifs environnementaux.

Ce changement ambitieux se mesure alors à l’aune de l’histoire de ces bâtiments, de leur pérennisation sur plusieurs décennies tout en répondant aux critères de qualité de vie d’aujourd’hui, conditions de leur intégration au marché locatif sans risque de dégradation sociale souvent liée à ce type de typologie urbaine. Ce projet ambitieux doit aussi interroger les conditions financières de sa réalisation. Voilà pourquoi il intègre la valorisation économique partielle de la parcelle.

Le groupement se compose de plusieurs entités, habituées à travailler ensemble, aux compétences diverses et complémentaires : architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs et techniciens des différents corps d’état et environnementalistes. Tous ces acteurs pratiquent la requalification voire le recyclage de tours, de logements sociaux, en milieu occupé, sur fond de développement durable.

L’évolution multi-programme de l’ensemble du site dans la ville

Qualification de plusieurs tours et réintégration dans le marché locatif du Grand Paris

Importante mise à niveau thermique et ambition durable

Programme : Requalification des façades extérieures et des abords de 471 logements collectifs sociaux
Maîtrise d’ouvrage : France Habitation
Équipe :  RVA, architectes mandataires et paysagistes – EPDC, bureaux d’études tous corps d’état – MEBI, économistes – IETI + BeCitizen, bureau d’études environnemental
Type de mission : Mission complète de maîtrise d’oeuvre + diagnostic
Calendrier : Concours en 2013
Budget : 54 351 290 € HT option BBC – 60 284 090 € HT PassivHaus
Superficie : 52 100 m² SHON

Actualités et liens associés à ce projet

Recrutement Architecte chargé de projet

Par |05/01/2021|

Description du profil recherché :
Intitulé du poste : Chargé de projets
Domaine d’activité : Logement collectif neuf et réhabilitation
Expérience : minimum 7 ans dont 5 ans expérience du logement collectif.
Expérience en suivi de chantier souhaitée
Formation : École Nationale Supérieure/ Revit obligatoire
Diplôme : Architecte

Sous la supervision de l’architecte en titre, vous mènerez à bien des missions de conception et d’exécution dans le domaine du logement collectif neuf et/ou réhabilitation. Vous travaillerez sur toutes les phases Etudes et chantier.

Le chargé de projets doit être capable de :
• Participer à la mise en forme du projet architectural.
• Apporter du savoir et de la culture Architecturale
• Appliquer les règles de la construction.
• Connaître les normes et règlements en vigueur.
• Avoir une vision cohérente des situations professionnelles liées au projet architectural (acteurs, interactions, phases du projet).
• Organiser ses activités pour atteindre les objectifs définis.
• Gérer un portefeuille de missions de petites et moyennes tailles pour toutes les phases
Les missions :
• Etude technique du projet architectural (suivi de toutes les phases des dossiers)
• Gestion des dossiers de consultation des entreprises
• Suivi de chantier
• Activités professionnelles transversales

Organisé et méthodique, sérieux et rigoureux, réactif.
Capacité à travailler en équipe et à gérer simultanément plusieurs tâches.
Réel intérêt pour le logement collectif

Maîtrise impérative des outils de bureautique, dessin, modélisation et graphiques.
Logiciels : Revit, Autocad, Sketchup, Pack Adobe, Pack Office

Date de prise de fonctions : Fin Octobre 2020
Temps plein/CDI
Lieu de travail : 9 rue Romain Rolland 93260 LES LILAS

Pour postuler : envoyer une lettre de motivation, CV et portfolio
A contact@agencerva.com

ARTE Journal
Les nouveau visage des tours Nuage

Par |07/12/2020|

Arte Journal
7 décembre 2020
 » Architecture : le nouveau visage des tours Nuage  »
Frédérique Cantù

À Nanterre, en banlieue parisienne, l’architecture toute en ondulations des tours dites « Nuage » contraste avec la rigueur habituelle des grands ensembles. Mais le projet a mal vieilli depuis sa création, dans les années 1970. Il va faire l’objet d’une réhabilitation thermique et esthétique dont les premières images viennent d’être dévoilées. L’objectif : redevenir désirable auprès des habitants.

Voir la vidéo

La nouvelle vie des tours Nuages
Acte 1 : le temps du projet
Film long

Par |20/11/2020|

Les mois de conception artistique et technique de la réhabilitation des tours Nuages à Nanterre racontés par les auteurs.
Dominique Renaud et Philippe Vignaud architectes de l’Agence RVA, Pierre di Sciullo et Amélie Lebleu graphistes plasticiens, Franck Boutté architecte ingénieur.
Avec la complicité des habitants.

Un film de Wilfrid Duval, vidéaste urbain

Voir le projet

La nouvelle vie des tours Nuages
Acte 1 : le temps du projet
Film court

Par |15/11/2020|

Les mois de conception artistique et technique de la réhabilitation des tours Nuages à Nanterre racontés par les auteurs.
Dominique Renaud et Philippe Vignaud architectes de l’Agence RVA, Pierre di Sciullo et Amélie Lebleu graphistes plasticiens, Franck Boutté architecte ingénieur.
Avec la complicité des habitants.

Un film de Wilfrid Duval, vidéaste urbain

Voir le projet

L’Architecture d’Aujourd’hui
Les Tours Nuages, archive commentée

Par |01/11/2020|

L’Architecture d’aujourd’hui n°439
Octobre 2020
« Les Tours Nuages » – AA n° 178, mars 1975
Archives commentées par Dominique Renaud et Philippe Vignaud

En novembre 2020, AA fête ses 90 ans ! 90 ans d’architecture, de débats, de reportages, d’enquêtes, 90 ans de papier, de graphisme, de photographie et de dessin – que ce numéro 439 souhaite célébrer, à travers une sélection d’archives commentées, comme autant de trésors qui font aujourd’hui toute la singularité de cette revue internationale.

Voir l’article en entier
Aller en haut