Maisons-Alfort (94) – Les Juilliottes
Réhabilitation de 471 logements
2019-01-23T16:20:26+01:00

Description du projet

Maisons-Alfort (94) – Les Juilliottes

Grand Paris, reconversion et densité

L’ambition du projet est de répondre pleinement à la question posée par France Habitation quant à l’évolution de l’image des tours.

Pour le groupement RVA, le changement d’image ne peut émaner et prendre son sens que d’un changement profond de la qualité du site, de l’amélioration de la qualité de vie des habitants et d’objectifs environnementaux.

Ce changement ambitieux se mesure alors à l’aune de l’histoire de ces bâtiments, de leur pérennisation sur plusieurs décennies tout en répondant aux critères de qualité de vie d’aujourd’hui, conditions de leur intégration au marché locatif sans risque de dégradation sociale souvent liée à ce type de typologie urbaine. Ce projet ambitieux doit aussi interroger les conditions financières de sa réalisation. Voilà pourquoi il intègre la valorisation économique partielle de la parcelle.

Le groupement se compose de plusieurs entités, habituées à travailler ensemble, aux compétences diverses et complémentaires : architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs et techniciens des différents corps d’état et environnementalistes. Tous ces acteurs pratiquent la requalification voire le recyclage de tours, de logements sociaux, en milieu occupé, sur fond de développement durable.

L’évolution multi-programme de l’ensemble du site dans la ville

Qualification de plusieurs tours et réintégration dans le marché locatif du Grand Paris

Importante mise à niveau thermique et ambition durable

Programme : Requalification des façades extérieures et des abords de 471 logements collectifs sociaux
Maîtrise d’ouvrage : France Habitation
Équipe :  RVA, architectes mandataires et paysagistes – EPDC, bureaux d’études tous corps d’état – MEBI, économistes – IETI + BeCitizen, bureau d’études environnemental
Type de mission : Mission complète de maîtrise d’oeuvre + diagnostic
Calendrier : Concours en 2013
Budget : 54 351 290 € HT option BBC – 60 284 090 € HT PassivHaus
Superficie : 52 100 m² SHON

Actualités et liens associés à ce projet

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats

Créteil Bleuets – Inauguration de la résidence

Par |18/09/2019|

Mercredi 18 septembre a eu lieu l’inauguration de la fin du projet de rénovation urbaine de la résidence des Bleuets, menée depuis le début des années 2000 par l’agence RVA pour CDC Habitat (anciennement Efidis), en présence du maire Laurent Cathala, des services départementaux, régionaux et de l’ANRU, ainsi que des représentants de la maîtrise d’ouvrage et de l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’exécution.
L’occasion de saluer l’attention de la collectivité et de la maîtrise d’ouvrage à la préservation de la qualité patrimoniale à travers l’opération de réhabilitation, avec un souci constant d’adapter les immeubles aux usages d’aujourd’hui.
Ainsi que la considération particulière du comité d’engagement de l’ANRU qui a retenu dans ses attendus la valeur architecturale  de l’œuvre de Paul Bossard et a affecté les fonds nécessaires pour une requalification architecturale, patrimoniale et paysagère des Bleuets.