Mantes-la-Jolie (78) – Croix Ferrée
Réhabilitation de 274 logements
2019-01-23T17:16:56+01:00

Description du projet

Mantes-la-Jolie (78) – Croix Ferrée

Un « Million » de changements

A Mantes-la-Jolie, l’équipe d’architectes Candilis/ Josic/Woods, lauréate du concours national « le million » en 1955, lancé par le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU), affine sa propre traduction des préceptes de la Charte d’Athènes ; cette équipe réalisera environ 4 000 logements de ce type en région parisienne.

A bout de souffle, cet ensemble de 274 logements doit bénéficier d’une réhabilitation profonde ainsi que d’une nécessaire remise à niveau de toutes ses commodités : halls et parties communes, ascenseurs et escaliers, isolation et protection du bâti, chauffage et technique, typologie et surface des logements, extension extérieure de chaque logement, sécurité incendie, stationnement et environnement.

Tout doit changer pour sauver ce vestige usé : protéger et isoler sans trahir la tradition graphique moderne, accommoder les nouveaux standards des modes de vie contemporains à un bâti vieillissant, sortir les bâtiments d’un contexte de grand ensemble pour les installer dans un paysage urbain, en lien avec la Seine.

Réhabilitation patrimoniale

Architectes :  Candilis, Josic, Woods

Création de balcons

Création d’ascenseurs

Création de chauffage collectifs

Résidentialisation

Programme : Réhabilitation lourde et restructuration de 274 logements de la résidence de la Croix Ferrée à Mantes-la-Jolie (78)
Maitrise d’ouvrage : Les Résidences Yvelines Essonne
Équipe : RVA, architectes mandataires et paysagistes – BERIM, bureau d’études tous corps d’état
Type de mission : Mission complète de maîtrise d’oeuvre + diagnostic
Calendrier : Concours en 2018
Budget : 28 200 000 €
Superficie : 14 760 m² SHAB
Performances thermiques : /

Actualités et liens associés à ce projet

Coronavirus COVID 19

Par |01/04/2020|

Pendant la crise du COVID 19, bien que confinés, vos interlocuteurs de l’agence RVA restent joignables par leurs boîtes mails usuelles.

Respectons les mesures barrières et de confinement.

ConstruirAcier – Conférence « Lumière, matière première de l’architecture ? »
De lumières et de reflets, la réhabilitation des tours Nuage à Nanterre

Par |11/02/2020|

Dans le cadre du cycle de conférences 2020 « Construire les territoires de demain », organisées par ConstruirAcier à la Maison de l’architecture d’Ile-de-France, Philippe Vignaud a été invité à participer à ce premier volet sur le thème « Lumière, matière première de l’architecture ? Construire, révéler et renouveler les espaces et les volumes», mercredi 22 janvier.

Il a ainsi présenté le projet de réhabilitation des tours Nuage à Nanterre – « De lumières et de reflets » – accompagné de la graphiste Amélie Lebleu qui collabore avec Pierre di Sciullo et l’Agence RVA sur le projet de réinterprétation artistique des façades.

Voir le projet

AMC
Les 100 bâtiments de l’année 2019

Par |09/01/2020|

AMC n°283
Décembre 2019 – Janvier 2020
2019 Architecture en France
« Les 100 bâtiments de l’année 2019 »
Catégorie « Réhabilitation / Transformation » : La réhabilitation de la résidence sociale des Bleuets à Créteil.

Voir l’article en entier

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil lauréat du Trophée Béton 2019

Par |22/10/2019|

Le projet de réhabilitation de la résidence des Bleuets à Créteil pour CDC Habitat, livré par l’agence RVA en 2018 au terme d’une vingtaine d’années de travail, a été récompensé du Trophée Béton catégorie professionnelle. 
Le palmarès de cette seconde édition a été dévoilé le 17 octobre 2019 à la Maison de l’architecture à Paris (Xè). Sur les 204 candidatures reçues, 25 projets ont été sélectionnés et 10 projets ont été distingués.
Vincent Lacaille, membre du jury représentant Agnès Vince du ministère de la Culture et de la Communication, a remis le prix à Dominique Renaud et Philippe Vignaud, architectes associés de l’agence.
L’occasion pour eux de de souligner que la réhabilitation n’est pas un art mineur, et de rendre hommage à l’architecte Paul Bossard qui a conçu la résidence en 1962.

Outre la mise aux normes thermique, la mission culturelle devenait la préservation documentée de cette œuvre singulière classée « Architecture contemporaine remarquable ».
Le laboratoire d’études et de recherche sur les matériaux (LERM) a été missionné par l’agence RVA pour diagnostiquer les éléments de façades en béton et proposer des préconisations pour leur réhabilitation

Voir les résultats